ANNA BEATIl s’appelle ANNA BEAT. Il est artiste, auteur-interprète mais aussi ingénieur du son et producteur. Moins connu sous son vrai nom Charles ANOUMOU, il est l’ancien leader du groupe togolais “Les Wézépé”. Un boys band qui a fait chavirer les coeurs. Il est aujourd’hui l’un des plus talentueux ingénieur du son et artiste de Paris.

E.G : Bonjour ANNA BEAT, Vous étiez le leader du groupe Wezépé, qu’est devenu le groupe?

ANNA BEAT : Nous sommes 5 amis de longue date. Au delà de notre amitié, nous avons trouvé une passion qui nous a emmené vers la scène musicale à travers toute l’Afrique. Très vite, nous avons signé avec la maison de production Classe production au Togo, qui a tout de suite cru en nous. C’était la période où les boys band faisait sensation. Nous avons appelé notre première album “Aurore”, une révélation au public togolais. Nous avons enchaîné les spectacles, tout d’abord en participant à de nombreuses élections de Miss : Miss Togo Nationale, Miss Ghana, Miss Bénin et bien d’autres. Mais, la cerise sur le gâteau, c’est notre première partie du concert des Boyz II Men au Ghana. C’était une véritable bombe, une fierté pour nous. Notre dernière scène remonte en 2012 à Paris lors de l’élection de Miss Togo France pour célébrer la beauté de la femme togolaise en France. Il est difficile de cumuler une carrière artistique et une vie professionnelle en Europe. Nous avons tous évolués chacun de son côté, mais n’oublions pas pour autant le groupe. Un nouveau projet s’annonce à l’horizon…

E.G: Vous êtes Artiste auteur-interprète, Ingénieur du son et Producteur, vous êtes un vrai magicien alors?

C’est vrai qu’on me dit souvent que je suis magicien car en tant que compositeur, j’ai la capacité de rentrer dans la tête de l’artiste pour savoir exactement ce qui lui correspond. Cela me permet de choisir les instruments adéquats pour intervenir sur ces morceaux. J’ai souvent une longueur d’avance sur lui d’ailleurs. Je le coach et le pousse à atteindre ses limites. J’ai la possibilité de transformer un débutant en un véritable chanteur. Pour ma part, lorsque je chante, je mets tout mon coeur, mon âme en y ajoutant de l’émotion et j’emporte mon public avec moi. Mes mélodies parlent d’elles mêmes.

E.G : Et aujourd’hui, vous évoluez en solo, de quoi vous inspirez vous?

ANNA BEAT :  Oui, j’ai voulu prendre mon destin en main en travaillant sur mon propre Label ANNA BEAT PRODUCTION qui accompagne les artistes sur leurs projets musicals. J’ai travaillé sur ma première compile ANNA BEAT volume 1 sur laquelle on retrouve des artistes comme : King Inity de la Jamaïque, Opaline de l’Angola, Hiro du Congo, Wizi Gaga du congo, Per’l du Cameroun, Di#se de la France, Shanaya du Maroc, Yorel du Portugal, Zaga Bombo et Ba Sakora du Togo, Dj Krispee du Bénin et J.Martins du Nigeria. Tous de différents univers. Anna Beat Production est une maison ouverte à tous.  Les choses se sont enchaînées. J’ai signé avec la maison de distribution KEYZIT qui travaille avec des artistes comme Sidiki Diabaté… J’ai sortie mon premier titre “Ma Préférée” qui a vu le jour en l’hiver 2017 et qui a connu un succès en Europe et en Afrique. Le morceau est devenu très vite un hit.

E.G : Votre nouvel s’appelle EVANOLOVE, que signifie ce nom pour vous?

ANNA BEAT : Evanolove veut dire “il vient te donner de l’amour”. Je viens donner de l’amour aux personnes qui ont cru et croient toujours en moi. Aux personnes qui m’ont accompagné tout le long de mon parcours. Sur cet album, je parle de différents sujets, bien sûr de l’amour mais aussi de Dieu, de l’espoir et apporte une touche festive. Je m’adresse à tout le monde. L’opus est composé de 13 titres et des featuring avec Mani Bella, Evalens Noah, Zaga Bombo et bien d’autres. Je vous invite à le découvrir.

E.G : Qu’est ce qui nous attend sur cet album?

ANNA BEAT : Il y a vraiment de nombreuses surprises sur cet album. Tout d’abord, j’ai voulu marquer le coup avec une grosse signature musicale. Je me suis fait plaisir. Je parle de mes histoires personnelles ainsi que celles que vivent les gens au quotidien. C’est un album qui va redonner espoir à ceux qui sont affaiblis, à ceux qui pensent que tout est fini pour eux. Raison pour laquelle, je rends un bel hommage au Seigneur avec l’un des morceaux phares qui s’appelle “Déla Yésu”. Je le remercie pour tout ce qu’il a fait et continue à faire pour moi. Je veux aussi montrer au monde entier qu’il y a de véritables talents au Togo.

E.G : Un message à vos fans?

ANNA BEAT : Je tiens à les remercier et surtout à leur dire que tout est possible. Je remercie également le magazine Vakpo pour cette interview et vous souhaite une bonne continuation. Les actualités d’Anna Beat sont disponibles sur les réseaux sociaux.