Une loi contre les pets dans les avion. Elle s’appelle Lilian Achieng Gogo, députée de la circonscription de Rangwe, dans l’ouest du Kenya. Elle vient de faire une demande stupéfiante, celle d’une loi qu’elle souhaite voir adopter pour aider les équipages à faire face aux passagers qui lâchent des vents à bord des avions. députée de la circonscription de Rangwe, dans l’ouest du Kenya. Elle vient de faire une demande stupéfiante, celle d’une loi qu’elle souhaite voir adopter pour aider les équipages à faire face aux passagers qui lâchent des vents à bord des avions.

La députée a déclaré au Parlement que les passagers qui pètent devenaient de plus en plus une menace pour la sécurité en raison du malaise causé aux autres voyageurs. Lilian Achieng Gogo contribuait à l’élaboration d’une motion visant à modifier une loi sur les infractions commises à bord d’un aéronef. Parmi les réformes qu’elle proposait, il y en avait une qui permettrait aux équipages de conduite de fournir des médicaments contre les flatulences aux passagers.

« Nous devrions avoir à bord des systèmes de nourriture et des médicaments de base capables de réduire le niveau de gaz que l’on peut dégager pendant le vol et cette pratique devrait être mentionnée dans la loi. » a-t’elle déclarée. La députée voulait également que tous les vols locaux et internationaux aient des ambulanciers à bord, ainsi que la quantité d’alcool servie aux passagers soit vérifiée.