De 1450 à 1462 après la chute de Constantinople, les navigateurs portugais Alvice Cadamosto, Diego Dias et Antonio Noli cherchant une route maritime pour contourner l’Afrique afin de rejoindre l’Inde et la Chine, découvrent les îles du Cap-Vert. Un archipel volcanique constitué de dix Îles situées au large des côtes du Sénégal. La population des l’îles s’est composée au fur et à mesure de naufragés, de commerçants et de guerriers exilés du Sénégal. Les premières îles occupées étaient celles de Santiago et Fogo. La première capital a été créée en 1462 à Ribeira Grande à Santiago.

L'île de Santiago au CAP VERTL’Île de Santiago est l’une des plus grandes îles volcaniques du Cap-Vert. Elle est située au large de l’afrique de l’ouest. Sa ville de Cidade Velha a une histoire importante dans le rôle de la traite des esclaves. Sur la place du Pilori se trouve un pilier en marbre orné représentant l’endroit où on enchaînaient autrefois les esclaves.
Santiago est aussi réputée pour ses vastes montagnes et ses plages de sables blanc et noir. On parle la langue créole, portugaise et africaine.

Quant à l’île Fogo, île voisine de Santiago, elle est connu pour son volcan. Sa dernière éruption remonte en avril 1995. Cette île découverte en 1460 de 2300 habitants dont 2000 esclaves sont venus de Santiago pour travailler dans les champs de cotons et dans les vignes.
L’île de Fogo, aujourd’hui s’est développée en thème de tourisme grâce à ses vignobles et le commerce de son café tant demandé. 

Fogo aujourd’hui s’est développée en theme de tourisme grâce à ses vignobles et le commerce de son café tant demandé.

Le Volcan FAGO du CAP VERT
Crédit photo : aventurevolcans.com

Nous voulons vous faire découvrir également l’île de Sal. Sal est ancienne mine de sel creusée dans le cratère d’un volcan éteint. Les eaux de Sal sont réputées pour leur vertus thérapeutiques. Sal qui veut dire sel à Pedra De Lume a été découverte en 1640. Elle a une superficie de 216 km2. L’exploitation de sel de la lagune naturelle vers l’Europe est sa principale activité économique. L’île de Sal héberge depuis 1939, l’aéroport international appelé aujourd’hui Amilcar Cabral en mémoire du père de l’indépendance.

Nous ne pouvons pas parler de l’Île de Sal sans parler de Buracona Ohlo Azul, un site protégé de l’Île. Buracona qui signifie le grand noir est une grotte sous-marine ouverte par un trou dans la roche.
Des piscines naturelle de 11 mètres de profondeur au milieu des rochers. Lorsque le soleil reflète dans l’eau, on aperçoit l’oeil bleu de l’océan. Un spectacle magique pour les amoureux de la plongée et les touristes.

Buracona Olho Azul du CAP VERT

La culture capverdienne est très riche. Voici quelques fêtes à ne pas manquer si vous voyagez dans les îles du Cap-Vert. En janvier, c’est la fête des “Héros”. On l’appelle “Dia Dos Hérois Naionais”. C’est la célébration de la mémoire d’Amilcar Cabral à qui les capverdiens doivent leur indépendance. Février est le mois du carnaval de Mindelo situé à São Vicente. En avril, c’est la fête des Bandeiras à Fago. Les 3 et 4 mai, la fête de l’Abolition de l’esclavage à Boa Vista. En juillet, on fête l’indépendance de 1975. Fin août, le festival de musique de Baia Das Gatas à Sao Vicente réunissant les musiciens locaux et en septembre, c’est la fête nationale.

le Cachupa du Cap Vert, ragoût fait à base de maïs et de haricots noirs, de la viande, du thon ou des légumes.Parlons de gastronomie du Cap-Vert. Le plat principal est le Cachupa. Un ragoût fait à base de maïs et de haricots noirs, de la viande, du thon ou des légumes.
Le Guizado Cachupa, c’est le plat cuisiné la veille et réchauffer le lendemain à la poêle avec des oeufs, des oignons et du chorizo. On y mange également la viande de cabri et bien sur du poissons et des fruits de mer. Et pour régaler vos papilles, du Pudim de Quejo, un flan au fromage de chèvre.

Le marché de Sucupira au Cap Vert-2

Petit tour au marché de Sucupira, ce marché animé dans un quartier populaire de Sucupira à Santiago. On y trouve de tout, de l’artisanat, des vêtements, des appareils ménagers, de la musique. C’est le plus grand marché de la ville avec une bonne ambiance africaine. Au Cap-Vert, on achète en Escudo cap-verdien, 110 CVE représente moins d’un euro (0,90€).

A bientôt pour une nouvelle destination